Bilan psychologique

Un bilan, qu’est ce que c’est ?

Un bilan psychométrique est une évaluation clinique objective pour mieux se connaitre. Elle peut être proposée à tout age afin de mieux comprendre le fonctionnement cognitif et affectif d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte.

Pour cela, l’outil utilisé est une des échelles d’intelligence de WESCHLER adaptée à l’age du patient :

  • WPPSI IV : pour les enfants de moins de 6 ans
  • WISC V : pour les enfants de 6 à 16 ans
  • WAIS IV : pour les personnes de plus de 16 ans

Afin d’affiner le bilan, et selon la demande ainsi que la problématique de la personne, il est possible d’ajouter des tests ou épreuves complémentaires.

Ainsi, une telle évaluation permettra de proposer une vision globale de la personne, en rendant compte de son fonctionnement intellectuel et de ses processus cognitifs (attention, concentration, fonctions exécutives, motivation, flexibilité, fonctions mnésiques…).

Autrement dit, cela permettra à l’enfant/adolescent/adulte de connaitre :

  • ses points forts et ses points faibles,
  • sa manière de traiter l’information,
  • Et enfin, de comprendre son fonctionnement affectif (gestion des émotions).

Pour quoi faire ?

Un bilan psychologique et psychométrique peut être demandé lorsque l‘enfant ou l’adolescent est en difficulté (notamment au niveau scolaire), lorsque l’on observe un découragement, des comportements inexpliqués, l’hypothèse d’un trouble…

L’enfant, le parent, mais aussi les professionnels qui entourent l’enfant peuvent être amenés à formuler cette demande pour mieux comprendre l’origine des difficultés.

Parfois, le bilan amène à la détection d’un trouble ou d’une particularité neurologique (Attention, le diagnostic doit toutefois être validé par un médecin). Ainsi, comprendre l’impact des troubles permet d’éviter les situations d’échec scolaire et permet également de proposer une prise en charge adaptée.

/ ! \ Le bilan est nécessaire en cas de constitution de dossier pour la MDPH. Il doit être daté de moins de 2 ans.

Comment ?

Voici le protocole que je propose pour la réalisation d’un bilan psychologique chez l’enfant et l’adolescent :

1/ Première étape : Rencontre avec l’enfant/le jeune. Cette séance permet de faire connaissance et de développer une relation de confiance. L’objectif est également de s’assurer que l’enfant ait envie de réaliser ce bilan, qu’il soit disponible psychiquement pour le faire, et qu’il comprenne à quoi cela pourra lui servir.

2/ Deuxième étape : séance d’anamnèse avec les parents (sans le jeune), pour reprendre les éléments principaux de son parcours. (Cet entretien est préparé à l’aide des questionnaires complétés par les parents et par d’autres professionnels (équipe enseignante, rééducateurs) afin d’obtenir différents points de vue).

3/Troisième étape : passation des épreuves. La séance dure en moyenne 2h30, et nécessite la passation d’une quinzaine d’épreuves standardisées, associées si nécessaire à des épreuves complémentaires.

4/Quatrième étape : séance de restitution avec l’enfant et ses parents (remise d’un compte rendu écrit). Cette séance permet de discuter des interprétations cliniques de l’enfant dans sa globalité, et ainsi de proposer des suggestions et des recommandations relatives à son profil.

Le coût du bilan est de 300 euros, il comprend la totalité des séances de l’étape 1 à l’étape 4.

Attention : Les bilans réalisés (tout comme les séances) ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles proposent des prises en charge forfaitaires, n’hésitez pas à les contacter.

%d blogueurs aiment cette page :